MagicDarkLight

It's adventure of magic...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyrian
Nécromancien
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 29
Clan : Aucun
Race : qui sait si il est vraiment encore humain...
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Jeu 14 Fév - 20:24

Perdue au beau milieu des montagnes se trouve une abyme peu large mais à la profondeur incroyable. Sur le flanc de celle-ci, accessible uniquement grace à un petit chemin qui zigzague vers le pied de la montagne, se trouve le manoir récemment renommé Ilyasvel, du nom de son occupant actuel.

Fief ancestral de dizaines et dizaines de générations de nécromanciens, le Manoir est protégé par de nombreux enchantements, sorts et malédictions. Quiconque n'ayant pas le droit de pénétrer l'endroit sera incapable de le trouver, plusieurs sorts effacants en permanence cette pensée de son esprit, ou l'incitant discrêtement à changer de chemin. De nombreux boucliers, érigés au fil du temps par les nécromanciens qui l'ont occupé, protègent le manoir d'éventuelles tentatives de recherches magiques diverses. La seule façon de pénétrer dans le manoir, c'est d'y être invité par son occupant. Pour les intrus, le sort que leur réserve l'antique bâtisse ne sera pas doux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
†† Satsugai ††
Asuka; Assassin Rang SS
avatar

Masculin Nombre de messages : 186
Age : 25
Clan : Asuka
Race : Humain
Classe : Samurai/Assassin
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Sam 16 Fév - 14:11

Le cimetierre ->


Celà faisait a peine plus d'une heure qu'ils volaient, et Kyrian et Satsugai pouvaient déjà percevoir au loin les sommets de glace des montagnes des orges et des trolls. Brisant le premier le silence tenace qui s'était installé, Kyrian demanda:

-Et bien, cher employeur, que se passe-t-il cette fois ?

L'assassin ne répondit pas tout de suite, se demandant si cela en valait la peine dans l'immediat. Constatant que cette hésitation s'eternisait, Kyrian ajouta:

-J'estimais utile de préciser que je n'accepte pas un contrat dont je ne connais pas les facteurs...

-Et supposons, répondit l'Asuka, que ce ne soit pas en tant qu'employeur que je te demande de m'accompagner, Ilyasvel, mais en tant que compagnon...

Satsugai se sentit aussitôt dévisagé avec intensité par Kyrian avant que le visage de ce dernier ne se fend d'un demi-sourire satisfait. A cette expression, l'assassin comprit que le nécromancien avait dirigé la conversation depuis le début pour en arriver là:

-En ce cas, lâcha le mercenaire, je n'accepterais plus que tu m'appelles par mon nom. Aucun de mes proches ne me donnera de "l'Ilyasvel", c'est comprit, Satsugai.. ?

Ce passage inopiné au tutoiement surpris l'Asuka, mais après tout, pourquoi pas ? Lui-même tutoiyait bien Kyrian... ils avaient visiblement la même manière de penser, l'un comme l'autre.

-Très loin au sud, répondit finalement Satsugai pour eviter de sattarder sur le sujet, se trouve le Royaume Tolgun. Ca te dit quelque chose ? (Kyrian hocha la tête en signe d'approbation). Non loin de ce Royaume se trouve un autre peuple, incroyablement plus dangereux...

-Celui des Béhémoths... coupa Kyrian qui voyait visiblement où Satsugai voulait en venir. Et c'est à "ça" que tu entends faire la guerre ?!

-En effet, je suis sencé former une troupe de guerriers Asuka d'élite, plusieurs milliers d'hommes, pour faire le noyau de l'attaque massive.

-De combien de têtes dispose-t-on ?

-Je ne sait pas moi même, lacha Satsugai avec un rictus sarcastique.

-Je n'y connais pas grand chose en armée humaine, dit Kyrian avec une grimace... Heureusement il y a chez moi de quoi palier en partie à ce problème.

Satsugai comprit aussitôt que le "chez moi" de kyrian ne serait vraiment pas une habitation ordinaire... Pensée que Kyrian du deviner car il ajouta:

-a ce problème, et à quelques autres, d'ailleurs. J'ai hérité des possessions de nombreuses générations de nécromanciens, dont beaucoup me dépassent encore, mais certains pourraient nous êtres utiles. A nous deux...

Satsugai ravala ses questions. Il se demandait de plus en plus dans quel genre d'endroit glauque et macabre il allait atterir... mais il savait qu'il y serait bientôt: Inutile de poser des questions dont il aurait les réponses d'ici une heure ou deux.

_________________
Votre agonie est longue et votre mort est certaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://ShamaNaruto.com
Kyrian
Nécromancien
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 29
Clan : Aucun
Race : qui sait si il est vraiment encore humain...
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Sam 16 Fév - 18:52

Le paysage défilait à une vitesse ahurissante sous les yeux de Kyrian. Contrairement à la dernière fois, ils ne combattaient pas un dent gigantesque, et il pouvait donc profiter du paysage. Et depuis quelques minutes, celui-ci était devenu particulièrement montagneux... Les premiers sommets enneigés étaient d’ailleurs loins derrière eux, et le cœur de la chaîne de montagnes approchait. Le nécromancien était décidément impressionné par la vitesse que pouvait développer Hinai malgré sa taille imposante.

-Nous arrivons, Hinai-sama, lança Kyrian.

Le dragon noir ralenti en quelques secondes son allure, jusqu’à faire du surplace en attendant les précisions de Kyrian. Vu de haut, ce dernier avait un peu de mal à reconnaître l’endroit où il serait plus propice d’attérrir, mais sa connaissance approfondie de la topographie des montagnes finit par lui faire ajouter:

-Posez-vous là-bas, au pied de la montagne aux teintes ocres. Vous ne pourrez pas nous amener plus près.

Ne jugeant visiblement pas utile de faire le moindre commentaire, l’invocation se posa avec une agilité insoupçonnable dans la minuscule vallée, tout en écrasant copieusement la végétation environnante et en soulevant un impressionnant nuage de poussière.

-Vous voici à destination, prononça-t-il finalement. Rappelez-moi si besoin est.
-Merci à vous, Hinai-sama, répondit Kyrian.

Satsugai se contenta de hocher la tête d’un air entendu. Disparaissant comme il était apparut -dans un nuage immense de fumée-, le Dragon Noir se volatilisa, laissant les deux humains à pied.

-C’est loin d’ici ? demanda Satsugai. J’ai du mal à imaginer une quelconque bâtisse dans un coin aussi perdu...
-Un peu de marche et nous y sommes, répondit Kyrian. Comptons un peu moins d’une heure, une demi-heure si nous forçons l’allure.

Ils forcèrent l’allure, bien entendu.

-------------------------------------------------------------------------------

-tu ne vas pas me dire qu’il y a une “habitation” là-dedans, Ilya... Kyrian ! Lâcha Satsugai avec un scepticisme exprimé.
-Si, répliqua Kyrian en s’engageant sur le chemin de terre. Mais tu te doutes bien qu’elle n'a pas été construite par des hommes. Du moins, pas par des humains normaux...

“Glauque” devenait un euphémisme, songea Satsugai en suivant le nécromancien. Le chemin, à peine assez large pour un cheval, descendait à pic sur le flanc presque totalement vertical de l’abîme, dont le fond disparaissait loin dans les ténèbres. Le chemin, lui-aussi, était trop profond pour en voir le bout.

Le moindre de leur pas résonnant sans fin dans le gouffre, les deux hommes marchèrent pendant vingt bonnes minutes, jusqu’à ce qu’ils puissent apercevoir la silhouette du Manoir: se dressant sur un piton rocheux, la bâtisse était haute de plusieurs étage, et était le stéréotype des maisons hantées que tout le monde imaginait et, bien souvent, craignait à juste titre. Les murs semblaient à deux doigts de tomber en ruine, la plupart des fenêtres étaient brisées, et le toit ressemblait plus à une passoire qu’à autre chose. Mais malgré cet aspect de vétusté, il se dégageait du bâtiment une atmosphère incroyablement malsaine qui fila malgré lui la chair de poule à Satsugai. Des formes aux contours indéfinis tournoyaient autour, presque invisible, créant des perturbation dans l’air.

-Les âmes damnées de toutes les personnes qui sont mortes ici, expliqua Kyrian en captant le regard de l’Asuka. Si tu n’étais pas avec moi, je préfère éviter de décrire le sort qui t’attendrais... Des adversaires peu puissants, mais que l’on ne peut pas tuer et qui ont toute l’éternité devant eux.
-Leurs âmes ne sont pas parties pour le monde des morts ? S’étonna l’assassin avec une pointe de curiosité (après tout, il avait lui-même envoyé dans l’autre monde en question un nombre incalculable d’âmes).
-Avec toute la rancune qu’elles ont, j’aurais été étonné qu’elles ne restent pas ici, mais même sans ça, cela ne changerait rien à leur sort: une malédiction empêche toute âme quittant son corps dans ce manoir de s’éloigner du domaine. Emprisonnée à jamais...

L’expression d’extase qui apparu sur le visage de Kyrian à ces mots fit frissonner Satsugai. Il avait beau être assassin, l’amour de Kyrian pour la mort commençait à lui faire vraiment froid dans le dos. D’un autre côté, ce n’était pas plus mal: de cette façon il était sur que Kyrian ne se défilerait pas par peur de mourir. Sur ces mots, ils arrivèrent enfin à la porte à double battants de trois bons mètres de haut.

-Je dois avouer, dit Kyrian en observant la bâtisse, que les “collègues” qui ont construit ce manoir ne devaient pas être très inspirés en ce qui concerne l’architecture. Mais bon, tout ça tient par la magie, et cela ne se ressent pas une fois à l’intérieur. (Il fit un geste de la main, et la porte s’ouvrit d’elle-même dans un grincement à faire pâlir un mort). Après toi, cher invité... Et si j’étais toi, j’éviterai de toucher à ce que je ne connais pas...

Satsugai regarda à l’intérieur, et fut quelque peu surpris de ne rien apercevoir du tout. Dès le pas de la porte, une obscurité surnaturelle l’empêchait de voir plus loin. Encore un truc magique... Et ce léger vent à l’odeur si caractéristique de la mort, était-ce aussi une illusion ?

-Pas besoin de me le dire, répondit-t-il avec un sourire tendu. Je ne tiens pas à tenter le Diable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
†† Satsugai ††
Asuka; Assassin Rang SS
avatar

Masculin Nombre de messages : 186
Age : 25
Clan : Asuka
Race : Humain
Classe : Samurai/Assassin
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Dim 17 Fév - 19:48

Kyrian et Satsugai venaient enfin de rentrer a l'interieur du manoir du nécromancien... Ce que Satsu avait imaginé était assez rapproché de la réalité. Les deux protagonistes se trouvèrent dans un grand hall, dont le seul eclairage etait la lueur de la lune que l'on voyait a travers les grands vitraux brisés. Il faisait froid, très froid même.

-T'as pas de cheminée, j'parie ? Dit Satsugai ironiquement.

N'attendant pas spécialement une réponse de la part de Kyrian, l'assassin scruta attentivement chaque recoin de la pièce. Le sol -Ou ce qu'il en restait, du moins- etait un carrelage noir et blanc rien de plus banal. Il y avait, au bout du hall, un grand escalier capable de contenir au moins quatre personnes en largeur, avec un grand tapis rouge... Surement pour cacher les marches manquantes. Un piano noir vers la droite, poussiereux et tombant en ruines et quelques tableaux, d'hommes inconnus, et dont Satsu ne tenait pas spécialement à connaitre l'identité... La chose qui aura le plus attiré l'attention de l'Asuka était le mur de gauche. En effet, il y avait, entre les deux vitrails, une collection de faux impressionantes. Elle dégageaient toutes une energie inquietante, comme si toute l'atmosphère de la salle venaient de ces armes antiques.

-Dis moi au moins que tu t'en est déjà servi ? Demanda Satsu

Kyrian regarda l'assassin droit dans les yeux, lui lança un sourire narquois et s'avança vers le mur. Il pris une des faux en main, la plus grosse et la plus.. dangereuse apparament, puis la rangea dans son dos. Il se retourna vers Satsu et lui addressa un autre sourire.

-Une visite plus approfondie des lieux, Satsugai ?

-T'as le sens de l'humour, toi, répondit l'Asuka. Mais remarques, j'aimerais bien savoir ce que ta demeure me reserve de beau.

Sitôt dit Sitôt fait, Kyrian et Satsugai montèrent en haut des marches, faisant une visite rapide du chateau, allant des chambres glauques jusqu'à la salle de bain délabrée en passant par les multiples cuisines vides et pleines de toiles d'araignées. Satsu avait clairement du mal a croire que Kyrian habitait ici...

-Attends, c'est tout ce que tu as à me montrer ? Dit Satsugai, sceptique.

-Voyons, tu ne penses quand même pas que je t'ai déjà montré tout mon manoir ? suis-moi

Satsugai, ne pouvant rien faire d'autre que de suivre Kyrian, arriva devant une porte se trouvant derrière l'escalier. Kyrian prit une clef et ouvrit la porte, qui n'avait apparament pas été ouverte depuis longtemps...

-Suis-moi, il serait regrettable que tu ne prennes pas le même chemin que moi... Annonça Kyrian tout en ricannant.

Satsugai compris tout de suite ce que Kyrian voulait dire, lorsqu'il vit que derrière la porte, une rangée d'innombrables cerceuils, tous differents les un que les autres. Kyrian s'avança, sûr de lui et ouvrit l'un des cerceuils, posa un pied dedans et, d'un signe de main, invita Satsugai a entrer a son tour...

_________________
Votre agonie est longue et votre mort est certaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://ShamaNaruto.com
Kyrian
Nécromancien
avatar

Masculin Nombre de messages : 52
Age : 29
Clan : Aucun
Race : qui sait si il est vraiment encore humain...
Classe : Nécromancien
Date d'inscription : 12/12/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Mer 20 Fév - 1:03

Avec une pointe de méfiance dans le regard, compensée par une expression amusée, Satsugai s'approcha à son tour du cercueil ouvert. Il pu alors constater que les bottes de Kyrian disparaissaient dans une obscurité magique semblable à celle qui protégeait l'entrée du manoir. Sans hésitation, l'assassin entra à son tour dans ladite obscurité et suivit Kyrian, qui semblait descendre un escalier dissimulé par les ténèbres. Dès que sa tête émergea de l'autre côté du rideau d'ombre, Satsugai manque de s'étrangler tant l'atmosphère et l'odeur de la mort étaient fortes et oppréssantes. Il parvint cependant à se reprendre rapidement, étant habitué à cotoyer la mort. Il put alors observer ce qui l'entourait.

Ils se trouvaient sur un long escalier sans barrière, à peine assez large pour deux personnes. Au-dessus de leurs tête s'étendait un plafond de pierre noir dans lequel l'ouverture d'obscurité faisait une tâche encore plus sombre. L'escalier descendait en pente douce dans une salle aux proportions complètement loufoques, pouvant à elle seule contenir le manoir tout entier, peut-être même plusieurs fois. A croire qu'elle avait été construite pour des géants. Les murs circulaires disparaissaient sous des étagères immenses chargées de livres, de parchemins, d'objets et d'artéfacts divers, et des squelettes et des dessins ésotériques ornaients le grandes échelles qui y étaient appuyées. Sur le sol de pierre, plusieurs grandes tables étaient recouvertes de paperasse et de matériel étrange. Satsugai se retourna sur l'esclier, et faillit lâcher une exclamation de surprise, en-dessous de lui et jusqu'au mur opposé s'étendait un grouffre noir d'encre et à priori sans fond. Le sol de la pièce, là où débouchait l'esclaier, s'arrêtait net au bord de l'abîme qui s'étendait jusqu'au mur opposé, plusieurs dizaines de mètres plus loin. Et sur le mur en question se dessinaient trois grandes portes, sans aucun appui devant elles pour les ouvrir.

-Nous sommes dans le sous-sol, dit soudain Kyrian, à l'intérieur même de la montagne. Ce que tu contemples, Satsugai, c'est l'Enclave du Nécromancien, et tu es le premier vivant non-nécromant à y entrer et qui en ressortira en vie.
-Je suis sensé me sentir honoré ? Ironisa l'Asuka.
-"Honoré" est un doux euphémisme, répondit le maître des lieux avec un rictus. Sache bien que ta présence ici relève d'un cas de force majeur, et de rien d'autre. Bien, à présent que nous sommes ici, il est temps de se mettre au travail... Suis-moi.

D'un pas sur, Kyrian s'approcha des étagères, farfouilla un peu à droite, à gauche, trouva finalement un petit pot en verre contenant de la limaille de fer, l'observa d'un oeil critique et, y allant d'un "Ca devrait faire l'affaire...", il avança vers le gouffre. Mais alors que Satsugai s'attendait à ce qu'il s'arrête au bord, le nécromancien continua sa marche comme si de rien n'était. Du néan en-dessous de lui surgit alors une main décharnée, dont la chait putréfiée partait en lambeaux. Celle-ci, avec une vivacité effrayante, vint soutenir fermement le pied de Kyrian qui s'abaissait. Une deuxième main, puis une troisième, puis une nouvelle, encore et encore, surgirent des ténèbres pour former sous les pas de Kyrian un chemin morbide vers les portes. Le nécromancien, avec le détâchement né de l'habitude, prit la direction de la porte de droite, ignorant totalement l'armée mortuaire qui s'étendait sous ses pieds. Passée la surprise première, Satsugai se retint d'éclater de rire.

-Pas mal, ça ! Lâcha-t-il. Combien y en a-t-il ?
-Pour être honnête, répondit Kyrian, je n'en sais rien. Il y en a bien trop pour que je puisse les compter. Plusieurs milliers, peut-être plusieurs dizaines de milliers, qui sait ? Tout ce que mes prédécesseurs ont ressucité, invoqué ou créé est rassemblé ici.Je t'épargnerai les description, certaines créatures sont particulièrement... recherchées. Tout ce que tu as besoin de savoir, c'est que je suis à même d'en contrôler une bonne partie.

Très satisfait de cette information, Satsugai n'ajouta rien et s'engagea à son tour au-dessus du vide. Il ne put retenir un sourire un tantinet sadique lorsqu'une main squelettique vint à son tour le soutenir, suivie d'une multitude d'autre. Une fois un peu plus près des trois portes, l'assassin put constater que chacune portait un nom qui lui était propre. Il y avait la porte de l'Ame, la porte de l'Esprit, et celle du Corps. Kyrian, sa faux presque aussi grande que lui accrochée dans son dos par la magie, se dirigeait vers celle de l'Ame.

Lorsqu'ils furent devant la porte en question, qui devait bien faire six ou sept mètres de haut, celle-ci s'ouvrit d'elle-même en pivotant sur ses gonds sans le moindre bruit.

-Entre, intima Kyrian. Pour commencer, je vais règler une bonne fois pour toute le problème que représente ton poursuivant. Ensuite, je prendrais quelques précautions supplémentaires...

Gardant le silence, l'Asuka entra à la suite du nécromancien. Il se retrouva dans une salle assez vaste et haute de plafond, éclairée par des feux-follets aux mouvements lents. Les murs, ici aussi, croulaient sous les livres. Mais ce que attira l'attention de Satsugai, ce fut le cercle magiques dessiné au sol, au centre de la pièce. Jamais, de sa vie, il n'en avait vu d'aussi complexe, d'aussi grand et parfaitement dessiné.

-A quoi sert-il ? Demanda-t-il aussitôt.
-Cercle d'âme. Il peut faire beaucoup de choses, pour peu qu'on sache s'en servir. Dans l'immédiat, il va me servir pour lire ton aura de la façon la plus claire possible, mes capacités en la matière n'étants pas parfaites. Si tu voulais bien te placer au centre...

Satsugai s'exécutat, sous l'oeil attentif du nécromancien, qui sourit de satisfaction. L'aura de l'assassin lui apparaissait avec une perfection saisissante, à présent.

-Première constatation, mon parchemin fonctionne correctement. Mais il est obsolète, à présent. Je vais le reprendre, si ça ne te dérange pas, il pourrait toujours resservir plus tard.
-Si je l'enlève, Katsu ne pourra-t-il pas de nouveaux me pister ?
-Avec tous les boucliers magiques qui entourent le Manoir et l'Enclave, je lui souhaite bien du courage !

Alors que Satsugai se délestait du carré de parchemin ensorcellé et le lui tendit, Kyrian profita de sa main tendue pour y prélever un minuscule fragment d'aura, qu'il enferma d'un geste désinvolte dans l'une des perles du collier de nécromancien qui entourait son cou, sous son col. L'action avait été discrête et rapide, et Satsugai n'avait surement rien remarqué, puisqu'il ne lisait pas les auras. Volà une chose de faite. La suite.

Prononcant quelques incantations, Kyrian décrocha et isola le fragment d'âme du dénommé Katsu qui parasitait l'aura de Satsugai. Rien de plus simple, avec le cercle magique qui faisait presque tout le travail. Sans ça, le nécromancien aurait du prononcer des formules bien plus complexes qui auraient demandé bien plus de mana. Avec un sourire sadique, Kyrian enferma également dans une autre perle le fragment d'aura du dénommé Katsu. Voilà qui pourrait s'avérer utile, par la suite...

-Voilà, dit-il finalement, ton Katsu ne pourra plus te pister. Je vais même rajouter un petit truc, en bonus...

Posant sur une table proche le parchemin vierge qu'il avait au préalable prit dans l'Enclave, Kyrian vida dessus les trois quarts de la limaille de fer contenue dans le pot, faisant un petit monticul de fer gros comme le poing d'un nouveau-né. Passant son pouce sur la lame de sa faux Kahaziel, il fit couler le sang de la blessure sur le parchemin et, avec une dextérité née d'une pratique intensive, il dessina sur le papier un triple-cercle magique assez complexe autour du tas de feraille. Prononcant plusieurs incantations, Kyrian transmuta, dans un éclair de lumière, le tas de limaille en un pendentif de métal fin, représentant une goutte. Puis le nécromancien investit une dose de mana impressionnante dans le triple-cercle magique. Un nouvel éclair, bien plus violent, aveugla Satsugai. Lorsqu'il ouvrit à nouveaux les yeux, Kyrian se tenait devant lui, lui tendant le pendentif de métal.

-J'y ai enfermé un minuscule fragment de l'âme de Katsu, auquel j'ai imposé une double malédiction. Tant que tu portera ça, ton ennemi ne pourra plus parasiter ton aura, ses parasites ne pouvant plus s'y arrimer. Désolé pour la réalisation grossière, mais la transmutation cumulée à un sort de fourche-étau consomme énormément de mana.
-Pas grave, merci Kyrian. Je t'en dois une.
-Il doit être redoutable, ce Katsu, pour que TOI, tu me dises un truc pareil, lança Kyrian avec un certain sarcasme.
-J'ai du utiliser le voeu de Krahoz pour le neutraliser, répondit l'assassin avec gravité.
-A ce point ? et bien, c'est vrai que ça donne à réflechir...
-Dis-moi Kyrian, demanda Satsugai, soucieux de changer de sujet, qu'y a-t-il dans les deux autres pièces ?
-Ca, c'est un secrêt. Je ne peux pas trop t'en dire, t'es quand même le premier non-nécromant à mettre les pieds dans ce lieu du secret depuis plus d'un millénaire.
-Je vois...
-Mais tu vas pouvoir connaître au moins la salle de l'Esprit. Suis-moi.

Sans attendre de réponse, le maître des lieux sortit de la pièce, Satsugai sur les talons. La porte se referma derrière eux alors que celle de la salle suivante s'ouvrit, répondant à la volonté de Kyrian. Ils se trouvèrent alors dans une pièce un peu moins vaste, aux murs nus formants un hexagone. Sur le sol, il n'y avait plus un, mais bien six cercles magiques à la complexité au minimum égale à celle du cercle de la salle de l'Ame.

-Une chose est sure, souffla Satsugai, les nécromanciens ne sont pas des amateurs...
-A quoi t'attendais-tu ? Répondit Kyrian avec fierté.

Se dirigeant vers le mur adjascent à la porte, il appuya sur l'une des pierres qui s'enfonca dans le mur. Aussitôt, les trois pans de mur les plus proches pivotèrent pour laisser la place à des étagères recouverts d'artefacts tous plus étranges les uns que les autres. Il s'en dégagait pour certains une atmosphère à faire frissonner un glacon. Kyrian en évita certains, en repoussa d'autre, cherchant visiblement un objet en particulier.

-Que cherches-tu ? demanda Satsugai.
-Deux choses qui pourront t'être très utiles.

Il chercha ainsi pendant plusieurs minutes, jusqu'à finalement dénicher une fiole remplie d'un épais liquide noir semblable à de la boue.

-Bois ça ! Ordonna Kyrian en poursuivant ses recherches. Où est l'autre ? Il doit pourtant bien en rester au moins un ! Faudrait que je pense à inventorier un peu tout ça, un de ces jours...

Alors que Satsugai grimacait en tentant d'avaler le liquide qui, non content d'avoir un gout de cendre abominable, collait en plus dans la gorge, Kyrian se releva soudain avec une exclamation de satisfaction, tenant à bout de bras une autre fiole, bien plus grosse et remplie d'un liquide couleur or très vif.

-La première potion est un Conservateur. Elle empêchera ton corps de se dégrader si tu venais à mourir. L'effet devrait durer plusieurs années même après la mort. Quant à celle-là, ajouta-t-il en lui tendant le liquide doré, c'est une Potion d'Esprit. Elle empêchera ton âme de quitter ton corps après ta mort. là encore, l'effet dure plusieurs années. Ce sont des potions que je ne suis pas près de pouvoir préparer moi-même, c'est pour ça que je les conserve précieusement. Si tu meurts, je le saurais, et je n'aurais qu'à ranimer ton corps conservé par le Conservateur pour ressuciter ton âme liée par la Potion d'Esprit.

Satsugai ne dit rien. Un simple remerciement aurait été futile devant le service que lui rendait Kyrian. D'ailleurs, celui-ci commencait à suer à grosses gouttes. Fouillant dans sa cape, le nécromancien en tira deux potions de mana qu'il avala d'un trait.

-Bien, maintenant, retournons dans l'Enclave, je voudrais faire une petite recherche, lâcha Kyrian.

D'un pas assuré, les deux compères sortirent de la salle qui se referma en silence, et traversèrent à nouveau le chemin mortuaire.

-J'y pense, Kyrian, ta faux est-elle spéciale, ou est-ce une arme normale ?
-Kahaziel, répondit Kyrian en empoignant son arme, est un catalyseur magique. Elle filtre mon mana pour en augmenter le rendement, rendant mes sorts un peu plus puissants et leur cout en mana légèrement moindre.
-Intéressant. Es-tu capable d'enchanter les armes ?
-Non, ça dépasse mes capacités. Tu voudrais enchanter Muzai ?
-Bien sur, tu ne crois quand même pas que je puisse refuser une telle opportunité ?
-En effet...


Dernière édition par Kyrian le Mer 20 Fév - 1:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
†† Satsugai ††
Asuka; Assassin Rang SS
avatar

Masculin Nombre de messages : 186
Age : 25
Clan : Asuka
Race : Humain
Classe : Samurai/Assassin
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   Lun 25 Fév - 23:26

Dans un bref silence, les deux hommes se redirigèrent vers l'enclave du nécromancien. Une fois la porte passée, Kyrian se dirigea aussitot vers une autre porte, a l'écart des trois autres. Celle-ci était plutôt normale et ne dégageait rien de magique ni de maléfique. D'un geste simple, Kyrian ouvrit la porte et entra, suivi de Satsugai.

-Une bibliothèque ? Lâcha l'assassin.
-Oui, Les anciens propriétaires du manoir y stockaient des livres en touts genres. Traitant de nécromancie, de magie en tout genre, d'armes magiques et légendaires, d'entitées divines et même d'alchimie. Expliqua Kyrian. Avec un peu de chance, nous y trouverons des information sur quelque chose, une arme, un sort, qui pourrait nous débarasser définitivement de ce Katsu, ou de tout autre ennemi...

Kyrian piocha deux trois livres au fond de la bibliothèque tandis que Satsugai fit le tour de la zone. La pièce était en forme de cercle et toutes les etagères formaient une quasi-spirale partant du millieu. A croire que les nécromanciens avaient le sens de l'architecture. Ce qui contrastait fortement avec l'aspect exterieurement miteux du manoir...

-J'ai toujours détésté les bouquins, depuis ma plus... "Tendre" enfance, souffla ironiquement Satsugai tout en prenant un livre au hasard, par pure curiosité. Un livre marron, à l'aspect rébarbatif et sans titre, en plus de celà. Mais comme Satsugai savait qu'il ne fallait jamais juger un livre a sa couverture, il l'ouvrit.

-"Epées: histoire et rescencements"... Hin, j'ai de la chance, on dirait.

Satsugai s'assit et feuilleta le livre, sans prendre la peine de lire les textes. Il tournait les pages, après les avoir survolées du regard. Il ne connaissait aucune des épées répértoriées dans ce livre, mais aucune d'entre elle n'etait assez puissante pour l'intéresser. Jusqu'à ce que l'assassin s'arrête net à l'une des pages et ait un rictus en voyant la dernière l'épée... "Raizerbute". Considérée comme l'épée la plus puissante de l'histoire du Misanris. Faite en Fusiothyl, le materiau le plus solide au monde, qui protège de toute attaque de nature magique. Cette épée fut conçue par Azura, un forgeron de très haut talent... Mais ces travaux s'arrèterent après la construction de Raizerbute. c'était maintenant Kyomu, le frère de Satsugai, qui était en possession de cette épée.

Mais ce qui interessait le plus Satsugai, était ce qui avait écrit en dessous. Apparament, Raizerbute n'était pas la seule lame forgée par Azura... Au fait, on dit même que Raizerbute ne fut qu'un essai d'Azura, qui voulait créer une épée égalisant son premièr Modèle... Mais le forgeur, craignant de ne pas etre capable de donner naissance à une épée plus puissante que sa première création, abandonna toutes recherches... Aujourd'hui on raconte que la toute première épée forgée par Azura, la véritable épée la plus puissante du Misanris, n'est qu'une légende, ou n'existe plus. Evidement, Satsugai n'y croyait pas... Pour la simple et unique raison que l'Asuka avait déjà rencontré Azura, en personne. Ce que le livre ne dit pas, c'est qu'Azura est une femme et que sa première épée se nomme Etubreziar. Et cette épée n'a pas disparu, Azura l'ayant jeté dans un fleuve...

-Tss, quelle arnaque ce bouquin, s'exclama Satsu.
-Attend voir, Satsugai, viens jeter un oeil là-dessus ! S'ecriait Kyrian, a l'autre bout de la salle. J'ai peut-être trouvé ce qui nous intéresse !

l'assassin pressa le pas en direction de Kyrian, qui lui montrait la page d'un autre livre du doigt. "Khalan"... Tel était le nom écrit en gros et en gras en haut de la page.

-Le dernier Edralf, hein... murmura Satsugai en lisant attentivement le texte.
-Et le plus puissant d'entre eux, ajouta Kyrian d'un ton calme avec un petit sourire.
-Avec l'aide de mon frère, chasser cet Edralf sera une partie de plaisir.
-Celà risque d'etre très interessant si on a le droit a un autre voeux, tu ne crois pas ?
-Bon et bien... On connaît notre prochaine destination, n'est ce pas ? ajouta Satsugai avec un rictus ironique.

Kyrian ne répondit que par un autre rictus, qui démontrait que son envie de se battre contre Khalan était plus que présente. Il reposa le livre à sa place habituelle et sortit de la bibliothèque avec Satsugai. les deux compagnons se dirigèrent vers la sortie du manoir et, d'un pas décidé, reprirent le chemin du gouffre a l'envers, pour enfin se retrouver face au paysage enneigé de la vallée...

_________________
Votre agonie est longue et votre mort est certaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://ShamaNaruto.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Manoir Ilyasvel --Lieu secrêt--
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Le Manoir Oublié
» La secrétaire fait des relations publiques...
» RP dans le Manoir Hanté. Frissons garanties !
» [Manoir des Melasinir] Préparatifs et retrouvailles. [Roxane]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MagicDarkLight :: Misanris (Continent) :: A l'extérieur du Royaume :: Chaine de montagne des Ogres et Trolls.-
Sauter vers: