MagicDarkLight

It's adventure of magic...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Background PNJ :: Tsukihime Reito ::

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukihime Reito
Le Chaotique
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Ven 4 Avr - 16:13

Background PNJ: Tsukihime Reito

-0 Ans:
Tsukihime Reito est né au cœur du Clan Hunter, un clan guerrier formé il y a peu, formé pour lutter contre le pouvoir en place exercé par le Clan des Anges de la Destinée.

-3 ans à 19 ans:
De parents tous deux guerriers, Reito a été élevé dans le seul but de combattre. La guerre ayant empêché ses parents de véritablement l’éduquer, se concentrant sur l’apprentissage du combat, Reito devint rapidement une machine à tuer redoutable et plus ou moins dénuée de sentiments. De par sa façon anarchique de se battre, et les dégâts ahurissants qu’il causait régulièrement et sans scrupule dans les rangs Angels, ceux-ci eurent tôt fait de le surnommer “Le Chaotique”. Un surnom pompeux dont l’intéressé se fichait totalement. Un autre surnom lui fut donné, utilisé uniquement par les sorciers Angels: Le “Trou dans le Monde”.

La raison, les sorciers Hunter mirent un moment pour la trouver, et eurent encore plus de mal à y croire lorsqu’ils le firent: Reito, bien que possédant du mana comme toute personne, n’avait absolument pas la moindre capacité de le manipuler et le filtrer. Toute personne, même la plus faible, possède la capacité à filtrer son mana pour faire de la magie, même si cette capacité était plus ou moins forte (voir presque inexistante) chez différents individus. Reito, lui, n’avait même pas l’ombre de cette aptitude, un fait unique dans toute l’histoire du monde. Pas de magie, de quelque forme que ce soit. Point. Et de fait, la magie ne semblait réciproquement pas le reconnaître non plus. Tous les sorts directs qui le visaient le traversaient en l’ignorant, comme si il n’existait pas pour eux. Comme un trou dans le monde.

Reito, lorsqu’il le sut (après forces explications), ne s’en formalisa pas. Ça ne l’empêchait pas de se battre, de toutes façons. Mieux, il était même immunisé contre les sorciers ennemis ! Reito retourna sur le champs de batailles comme si de rien n’était. Pour les sorciers Angels, c’était précisément le cas...

-20 ans:
Au cours d’un raid sur une ville, les parents de Reito furent pris en tenailles par un groupe de combattants Angels. Ils se battirent comme des diables, mais la supériorité numérique de l’ennemi était écrasante. Lorsque Reito aperçut le carnage, il prit instantanément l’ennemi à revers. Pris de dos par le Chaotique, le groupe Angel s’aperçut trop tard de la menace et se fit littéralement réduire en charpie en quelques secondes. Mais cela ne suffit pas. Au milieu des cadavres de ses ennemis, Reito retrouva également ceux de ses parents, morts en combattant. Bien que tout le monde (y compris lui-même) le croyait dépourvu de sentiments, la visions des cadavres de ses parents fut un choc énorme pour Reito. Submergé par une douleur qu’il n’avait jamais ressenti et à laquelle il n’avait jamais été préparé, il s’enfuit de la ville dans l’instant.

-21 ans à 30 ans:
Disparaît de la circulation.

-31 ans:
Un homme de grande taille, une grande épée dans le dos, est aperçu à la frontière du Royaume des Béhémoths. Sans prononcer le moindre mot, il combat à lui seul une petite horde de ces monstres, sauvant ainsi un village frontalier de l’attaque. Devant les remerciements des villageois, il ne répond que par un sourire poli et s’engage dans le Royaume.

-35 ans:
Reito n’y croyait lui-même qu’à moitié. Il l’avait enfin débusqué ! Après quatre longues années à la chercher et à batailler jour après jour contre des Béhémoths, il avait enfin forcé la bête à sortir de son trou ! C’aura été une longue quête, mais le fruit de cette quête emplissait enfin le ciel. Déployant ses ailes membraneuses obscurcissant le crépuscule, Emeth, le premier Edralf de feu, toisait Reito du haut de ses 300 mètres.

-Je te croyais plus grand que ça, Emeth ! Railla l’ancien Hunter avec un sourire en coin, tout en tirant Faust de son dos.

-Tu oses m’insulter, en plus de me tirer de mon sommeil ? répondit l’Edralf dans un grognement qui fit trembler le sol. Misérable humain, ton audace va te coûter cher.
-Curieusement, je savais que t’allais dire un truc comme ça ! Riposta Reito.

Prenant à deux mains son épée longue, il fit face au demi-dieu lorsque retentit un cri inhumain - qui sonnait comme un cri de frustration. Reito tourna la tête dans la direction dont venait le cri, pour apercevoir une chose à laquelle il ne s'attendais pas: à quelques cent mètres de lui se tenait une... "femme" qui, autant le dire franchement, n'avait au premier abord pas grand chose à faire dans un endroit pareil. Ce fut du moins le raisonnement que se tint l'ancien Hunter avant que son regard n'analyse plus précisément la tête de la femme en question: des serpents à la place des cheveux, et des dents semblables à celles d'un vampire qu'il ne pouvait pas ne pas voir, même à cette distance. Pour en avoir déjà rencontré, Reito devina que cette "charmante" demoiselle ne faisait pas partie de cette race. Pour autant, elle n'était pas humaine non plus, ça ne faisait pas de doute... Quoi qu'il en soit, elle n'en hurla pas moins:

-Non mais pour qui tu te prend, l'avorton ! Qui t'a permis de me piquer ma proie, hein ?
Il fallut à Reito plusieurs secondes avant de percuter que c'était à lui que la créature s'adressait. Quant à la proie, pas difficile de comprendre qu'il s'agissait de l'Edralf et de personne d'autre.
-Ta proie ? répondit Reito sur le même ton sans y penser. Ça fait des mois que je la traque, j'étais là le premier !
-Le premier ? Répéta la Femme en s'approchant d'un pas rapide. Je me fiche que tu sois le premier, j'ai décidé que c'était ma proie alors dégage !

Alors que Reito s'apprêtait à aller expliquer à la Dame aux serpents l'existence de "la priorité du premier arrivé", Emeth rappela sa présence en abattant son énorme poing sur eux. Considérant la taille du poing, et la maigre distance qui séparait encore Reito de l'inconnue importune, difficile de savoir qui l'Edralf visait, puisqu'ils étaient tous les deux susceptibles d'être écrabouillés dans les plus brefs délais.

Vif comme l'éclair, Reito fit un bond en arrière et parvint à éviter le poing Edralfien de peu de choses. L'onde de choc manqua de le déstabiliser, mais il se rétablit sans trop de problèmes et profita d'une seconde de flottement pour sauter sur le poing d'Emeth, qui tentait de s'arracher de la terre. Du coin de l'œil, il vit que la Femme (avec tous ces serpents sur le crâne, elle lui faisait penser à une méduse) avait également évité le coup et se déplaçait à toute vitesse vers les jambes de l'Edralf. C'est qu'elle était fichtrement rapide, en plus !

-Où Tu comptes aller ? lui cria-t-il un rien railleur. Si t'espères couper ses jambes tranche par tranche jusqu'à avoir sa tête, tu vas avoir du boulot !
-Ferme-la, sombre abruti, tu m'a piqué ma place, alors je vais m'en faire une moi-même !

Reito allait répliquer à cette savante tirade, mais fut interrompu par une énorme boule de feu -d'au moins deux fois sa taille- qui fusait vers lui depuis la bouche d'Emeth. Reito analysa tout de suite la menace: bien que les flammes aient été créées partir de magie, elles n'avaient plus rien de magique à présent qu'elle volaient vers lui. Comment c'était possible, il ne se l'expliquait pas, mais il avait l'intime conviction que les flammes d'un Edralf ne le traverseraient pas innocemment comme un sort conventionnel. Histoire de ne pas se faire carboniser sur pied, l'ex-Hunter sauta sur le côté et, lorsqu'il tomba dans le vide, planta son épée dans le côté du poignet de l'Edralf. L'acier pénétra dans la chair dure et stoppa net la chute de Reito, qui prit appui sur sa lame et se re-propulsa sur le bras divin.

Une forte secousse secoua alors le corps d'Emeth, manquant de déséquilibrer à nouveau le Hunter. Il jeta un œil vers le bas, pour apercevoir la Dame Méduse (ce surnom improvisé lui allait bien, en fin de compte) au pied de l'Edralf, balancer dans le vide de grand coups d'une lance démesurée. Dans le vide ? Reito plissa les yeux (depuis sa hauteur, voir clairement était difficile). Non, pas dans le vide, chacun des coups de la Méduse envoyait plus ou moins une sorte de distorsion dans l'air -une onde de choc- qui venait percuter violemment les genoux d'Emeth avec une précision effrayante et une violence visiblement non négligeable. Reito avait lui-même mis au point une technique similaire, il ne s'étonna donc pas qu'Emeth ait fini par plier un genoux à terre -d'où la précédente secousse. Apparemment, les ailes de l'Edralf de feu étaient trop faibles pour lui permettre de voler. Ironique à souhait, jugea Reito.

-Bien joué ! A l'autre genoux, maintenant ! cria Reito, encourageant.
-Ta gueule ! l'entendit-il répondre. Avance au lieu de blablater, crétin ! Mais qui m'a foutu un blaireau pareil ?!

Reito sourit, ravi de la réplique, et se mit à courir le long du bras de l'Edralf. Il dut à nouveau éviter une autre boule de feu -en sautant par-dessus, cette fois-, mais l'attention d'Emeth était principalement dirigée sur la fourmi qui lui infligeait les plus lourds dégâts. Et qui esquivait toutes ses attaques sans pour autant arrêter les siennes, qui semblaient constituer une sorte de danse mortelle et inarrêtable.

-Mais c'est qu'elle se démmerde ! marmonna Reito avec un sifflement. S'agirait de pas me faire piquer tout le boulot.

Il arriva enfin au niveau de l'épaule de l'Edralf. Concentrant une bonne dose de mana dans ses bras et une autre charge dans sa lame, il l'abattit de toutes ses forces sur l'épaule du demi-dieu. Il dut faire immédiatement un bond de côté pour ne pas se faire asperger par le véritable mur de sang noir qui jaillit du membre quasiment tranché net. Alors que le bras se rabattait contre le corps de l'Edralf, inerte, Reito se boucha les oreilles comme il put pour se protéger de la déflagration sonore que provoqua le cri de douleur de la créature mythique.
Comme pour accentuer cette preuve de souffrance, une immense couronne de flammes entoura la tête d'Emeth, manquant d'enflammer la crinière de cheveux noirs de Reito. Celui-ci n'hésita pas une seconde et passa en-dessous, fusant vers le cou et le visage de la créature... qui ouvrit la bouche dans sa direction avec la visiblement intention de lui offrir un acceuil "chaleureux". Par bonheur, grace à la diversion offerte par Reito -un prêté pour un rendu- la demoiselle Méduse pu lâcher une attaque bien plus effroyable que les précédentes, qui faucha net les deux jambes de l'Edralf d'un coup sans autre forme de proçès.
Submergé par la douleur dont son statut quasi-divin ne l'épargnait pas, Emeth ne put lancer son attaque sur Reito. Alors que l'immense corps de l'Edralf de feu s'apprêtait à s'affaisser, le guerrier mobilisa autant de mana qu'il le put et s'élanca vers le visage du géant.

-La Danse avec la Mort, annonça-t-il dans un murmure. L'Exécution de la Sentence.

Lorsque sa lame percuta le front de l'Edralf, celui-ci se disloqua sous le choc comme une noix percutée par un marteau. Dans un grognement de tonnere, la bête tomba sur le dos, s'écrasant sur ses ailes membraneuses inutiles. Plantant son épée dans le crane géant en morceaux, Reito parvint à conserver son équilibre, malgré la rudesse du choc.


Dernière édition par Tsukihime Reito le Mer 28 Mai - 0:13, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukihime Reito
Le Chaotique
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Jeu 24 Avr - 22:01

[Dsl, le post était trop long, chui obligée de couper.]

Suite 1:

Du coin de l'oeil, Reito vit la Dame inconnue arriver sur lui à grandes enjambées.

-Qui t'es, toi, pour arriver comme ça la bouche en coeur ?

Ca pour une entrée en matière... Une fois la dame arrivée à sa hauteur, Reito pu l'analyser plus en détails. Des yeux aux pupilles verticales, une cheveulure de serpents ondulants, une robe plus ou moins en mauvais état passée au-dessus d'un patalon large permettant une bonne liberté de mouvements... Ce qui frappait le plus étaient sa démarche de félin et la façon peu conventionelle dont elle tenait sa lance. Surmontant sa surprise vis-à-vis de ce physique pour le moins inhabituel (restont stoïque, comme il dit), Reito s'inclina de la façon la plus galante possible (pour lui) et répondit avec un sourire en coin:

-Tsukihime Reito, guerrier et voyageur. Et puis-je vous retourner la question ?

Tout en parlant, il plongea son regard dans celui de l'inconnue, qui afficha presque aussitôt un visage empreint de surprise, puis d'une suspicion grandissante.

-Méduse, répondit-elle, sceptique, après un instant de silence.
-Méduse ? Répété Reito, médusé (désolée, trop tentant XD). LA Méduse du texte de Dayne Castel ?
-Tu as lu ce texte ? Moi qui croyait qu'il n'en restait plus d'exemplaire...
-Dans la Bibliothèque du QG Hunter, il figurait avec tous les autres ouvrages sur les créatures légendaire et autres...
-Créatures, hein...? Répéta à son tour Méduse avec un sourire désabusé. Dans ce cas, tu devrais savoir qu'après avoir croisé mon regard, tu aurais du commencer à décorer le paysage en tant que statue... Pourquoi n'est-ce pas le cas ? Encore un artefact ?
-Dans les ouvrages sur les créatures légendaires... il y en a aussi un dans lequel JE figure. (Méduse haussa un sourcil) Lance-moi un sort.

La Dame aux serpents ne se fit pas prier et lança d'un claquement de doigts une lame de vent plus tranchante qu'un sabre. Le sort traversa Reito comme si il n'était pas là et alla trancher allègrement quelques rochers derrière lui.

-Comment est-ce donc possible...? Lâcha Méduse, intéressée.
-Les sorcier m'ont appelé un "trou dans le monde". Je n'ai absolument pas l'ombre d'une capacité à malaxer mon mana. Ce qui signifie: pas de magie pour moi. Mais en retour, je n'existe pas non plus pour elle. Du coup...
-...Du coup tout sort ou quoi que ce soit de magique t'ignore royalement. termina Méduse, les yeux grands ouverts. Et ben on peut dire que t'es pas mal non plus, dans le genre "erreur de la nature".
-N'est-ce pas ? Ricana Reito. Mais je me posais une question: le texte de Dayne Castel date déjà d'il y a un moment, et la cité de Dar Exar enconre plus. Ca te fait donc quel âge ?

Le coup de lance de Méduse vint frapper le guerrier en plein dans la tempe, manquant de le projeter au sol.

-On demande pas son âge à une dame, sombre idiot.
-Désolé... Répondit Reito en se massant le crâne. Mais je me le demande vraiment.
-Ca fait longtemps que j'ai cessé de compter. Je dois avoir entre 800 et 900 ans, je pense, quelque chose comme ça... En quoi ça t'intéresse ?
-oh, je me posais juste la question... Ca doit être intéressant d'être immortel. Mais dis-voir, ajouta-t-il en se tournant vers le corps inerte de l'Edralf, il était pas sensé nous offrir un voeu, lui ?

Un silence aussi lourd que soudain s'abattit sur la plaine dévastée. Puis d'un coup, comme ça, sans prévenir, la voix céleste de la semi-divinité se fit entendre dans leur tête.

-Vous avez fini votre petite discussion...?
-C'est gentil de vous soucier de nous, ô grand Emeth ! Lança Reito.
-Arrogant jusqu'au bout, humain ? Peut-importe, je suis forcé de reconnaître ta valeur. Soit, libre à toi de faire un voeu, je l'exaucerais dans la mesure de ma puissance.
-Dans ce cas... (il jeta un regard en coin à Méduse) file-moi donc l'immortalité !

Reito perçu la surprise de la guerrière mythique. L'Edralf, lui, observa le silence durant quelques secondes, puis parla à nouveau.

-Soit. Te voilà à présent tel que tu seras jusqu'à ce que quelqu'un mette fin à tes jours, car nulle mort naturelle ne peut plus t'atteindre.
-Je me sens pas vraiment différent, pourtant.. répondit Reito en regardant ses mains.
-C'est précisément en ça que c'est agacant. Tu ne te sentira plus jamais différent. Ma parole, t'es aussi inconscient qu'irresponsable.

Cette brutale interruption de Médusé, faite sur un ton sec et cassant, sonnait d'autant plus juste que c'étaient des paroles d'expérience... Avant que Reito ai pu rétorquer quoi que ce soit, la "jeune" femme s'adressa à son tour à l'Edralf de Feu.

-Bon et moi ? C'est pas comme si j'avais que ça à faire !
-Pour toi, nul voeu qui t'attende. répondit Emeth.
-Quoi !?!? (Reito fit insinctivement un pas en arrière au son de la voix de Méduse)
-Tu as été maudite par Dar Exar, un dieu majeur. Je ne peut outrepasser cette malédiction. Je suis incapable d'accéder à ton souhait.

Méduse ne répondit rien. Visiblement, elle savait de quoi l'Edralf parlait, car l'expression qu'elle arbora refletait une profonde amertume. Puis elle fit volte-face sans un mot et s'éloigna à grands pas, le regard à nouveau dur. Après un (court) instant d'hésitation, Reito lui emboita le pas.


Dernière édition par Tsukihime Reito le Mer 28 Mai - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukihime Reito
Le Chaotique
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Mer 28 Mai - 0:10

Suite 2 XD:

-35 ans à 300 ans environ:
Reste avec Méduse. Sort parfois voyagaer une année ou deux, puis revient.

-Un peu après 300 ans environ:
Quitte la grotte pour un voyage de plusieurs années.

-350 ans, ou quelque chose comme ça:
Au gré de la traversée d'un village, en bordure de frontière du pays des béhémoths, Reito fait face à un attaque de ces bestioles sur le village. Un petit gout de déjà vu... Encore une fois, L'ex-Hunter se défoule et sauve la populace.

-400 ans:
De retour au royaume, Reito est plus ou moins pris en tenaille dans un moment virulent de la guerre entre les Angels et un nouveau clan, répondant au nom de Asuka. Après otention de quelques renseignements, Reito apprend que ce jeune clan a en fait reprit les effectifs de l'ancien clan Hunter, et y a en plus rajouté du sang neuf. Après quatre siècles, cette guerre n'était donc toujours pas finie... Sur un coup de tête, Reito rejoint le clan Asuka, sans toutefois faire références à son passé Hunter. Bridant discrètement sa force, il se fait passer pour un soldat "un peu" plus fort que la moyenne, mais il ne fait pas mystère bien longtemps et se taille rapidement une petite réputation au sein de son unité, puis du clan entier (sans toutefois donner une moindre mesure de sa vraie force, c'était inutile). Il parvient à rencontrer incognito le jeune chef du clan, Kyoshiro, mais garde ses réflexions pour lui. Les sorciers étant de nos jours moins fréquents, il parvient à garder srcrêt son status de "trou dans le monde".

-402 ans:
Reito, au détours d'un après-champs de bataille, rencontre ("sauve" serait plus adéquat) une jeune femme du nom de Natsuki Linoa. La jeune femme fait partie du clan Asuka, où elle est guerrisseuse. Un cadavre Angel pas encore tout à fait mort tenta bien de lui sauter dessus lame la première, mais ce ne fut pour Reito qu'une formalité. Même pas, en fait. L'Angel fut achevé en un petit mouvement du poignet, et la discussion commenca entre Reito et Natsuki à propos des presque-morts pas trop fair-play.

-403 ans:
Reito et Natsuki se sont séparés de leur unité respéctive pour aller renforcer un petit village légèrement délaissé par le gros de l'armée Asuka. C'est ici que Natsuki, désormais Natsuki Tsukihime, met au monde Aëgis. Nous voilà donc, mesdames et messieurs, vous l'aurez deviné, oui ! Très juste ! AU DEBUT DU BG D'AËGIS !!! XD


Voilà fini. Alors, accepté ? smilie violet qui tr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagicDarkLight
Roi du Misanris
avatar

Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 25
Clan : Les Rois du Misanris/Angel
Race : Humain
Classe : Roi du Misanris et détenteur de la magie DarkLight. Chef des Angels.
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Jeu 29 Mai - 0:33

Ah ben enfin xD, oui oui accepté mais c'est qui Dar Exar? XD (je vais me renseigner chez kyo ~_~)

_________________

YA-HA
[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=113&u=11821
300][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicdarklight.forumactif.com
Alara
Fuckin' BG Makeur
avatar

Féminin Nombre de messages : 67
Age : 29
Clan : Aucun
Race : Lycanthrope
Classe : Guerriere
Date d'inscription : 20/12/2007

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Jeu 29 Mai - 8:38

Si t'avais lu le BG que j'ai fait pour Méduse, tu le saurais ^^
...tsss XD
C'est l'nom du Dieu qu'elle à défoncé, et qui l'a maudite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://haltania.forumotion.com
MagicDarkLight
Roi du Misanris
avatar

Masculin Nombre de messages : 1986
Age : 25
Clan : Les Rois du Misanris/Angel
Race : Humain
Classe : Roi du Misanris et détenteur de la magie DarkLight. Chef des Angels.
Date d'inscription : 13/06/2005

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Ven 30 Mai - 0:20

J'ai tout lu mais on peut pas se rappeler de tout, désolé alors maintenant ce bg est totalement accepté super roi

_________________

YA-HA
[url=https://servimg.com/image_preview.php?i=113&u=11821
300][/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magicdarklight.forumactif.com
Tsukihime Reito
Le Chaotique
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   Ven 30 Mai - 10:23

Oh, yeah !!! Merci ô roi du Royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Background PNJ :: Tsukihime Reito ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
Background PNJ :: Tsukihime Reito ::
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Background qui bouge !
» Background des Villages
» Background de Hulin
» Background
» Background

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MagicDarkLight :: Avant de faire quoi que ce soit!!!!!!!!! :: Suggestions pour Background-
Sauter vers: