MagicDarkLight

It's adventure of magic...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En route vers l'enfer.

Aller en bas 
AuteurMessage
Kyuutetsuki
Obscurité Canine
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Clan : Neutre
Race : Humain
Classe : Maître =O
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: En route vers l'enfer.   Ven 27 Juin - 17:41

Alors c’est ça, la colonne DarkLight ? Pas d’quoi s’affoler.

Son manteau voletait légèrement, poussé par le vent nocturne. L’air perplexe, ses pieds se mirent en marche sans même que sa pensée n’approuve l’idée qui venait de germer en lui. Il approchait de plus en plus du jet lumineux, une fois atteint ; celui-ci le soulève à l’extrême sommet de la colonne. De la haut, on pouvait percevoir le continent du Mizura côtoyant celui du Misanris. La région Ombisance était magnifique vue de là.

Une voie céleste vient embrouiller les pensées de Glade. Ses paroles étaient quasiment incompréhensibles, mais un choix semblait s’être imposé. Devant le regard sceptique de Glade se dessinaient deux mondes complètement différents. L’un semblait être paradisiaque et l’autre infernal. Il soulève sa main gauche, écarte ses doigts et dans l’espace d’un instant ; hésite à faire son choix. Sa main tremblait au rythme du battement de son cœur mais à la fin, son choix fut le plus dur. Son épaule s’avance, faisant ainsi bouger le reste de son bras, sa main ne tarde à se saisir d’un orbe qui se trouvait à l’intérieur du cadre infernal. Une lumière rouge vient aveugler Glade durant un dixième de secondes. Par pure habitude, Glade se mit en garde…
Une dizaine de secondes s’est écoulé, Glade ouvre ses yeux et devant lui…

Des terres qui ne semblaient avoir de fin. Des montagnes rocheuses et des volcans en éruption accueillaient Glade. Le sol était fissuré et libérait une lave volcanique. Des êtres abominables au visage démoniaque se baladaient aux alentours. Devant eux, Glade avait une gueule d’ange. Ce qui ne manque d’attirer l’attention de la belle compagnie. Un d’entre eux s’approche de Glade, son odeur fétide faisait tiquer le jeune garçon. Il le regarde d’un regard dénué de toute émotion, un sourire carnassier aux lèvres, Glade articule :

Tu pue.

Ces deux mots semblaient déplaire fortement au démon. Celui-ci ouvre sa bouche pour répondre au jeune garçon :

Le maître t’attend. Va vite aux portes infernales, et ne perds pas de temps.

Quelques secondes passèrent, Glade cesse de le fixer du regard. Après avoir baissé ses yeux, il explose d’un rire cristallin et lui dit tout en ricanant :

Tu- tu… T’es une sorte de messager ! Je vois le genre niahahaha. Les ricanements lui coupaient souvent la parole. Après quelques « délires », il plaque la nuque du démon de la paume de la main puis, continue son chemin vers la capitale de l’enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
†† Satsugai ††
Asuka; Assassin Rang SS
avatar

Masculin Nombre de messages : 186
Age : 25
Clan : Asuka
Race : Humain
Classe : Samurai/Assassin
Date d'inscription : 22/03/2007

MessageSujet: Re: En route vers l'enfer.   Dim 29 Juin - 22:59

A quelques pas plus loin se dressaient deux silhouettes...

-Ce qui est triste, c'est qu'en plus d'avoir une sale gueule, t'en a trois ! s'ésclaffait la première dont l'apparence semblait humaine.

-La ferme misérable Humain ! s'écriait la deuxiemme dont les proportions et les formes n'étaient que trop douteuses.

-Je m'attendais a quelque chose de plus hostile de la part du gardien des enfers...

-Tu sous-éstimes mon pouvoir vermine !!

Satsugai se trouvait assis sur une pierre noire, un sourire sarcastique au lèvres. Devant lui se dressait le fameux Cerbère, le chien a trois têtes dont la taille faisait frémir bien des démons inferieurs. Le gardien des enfers était bloqué par d'énormes chaînes qui lui empêchaient bien des mouvements... Et l'assassain en profitait pleinement.

-Cette histoire de chaînes c'est vraiment con pour toi, hein ? Tu sers complêtement à rien, bloqué comme ça. Remarque, je me demande si ça change vraiment quelque chose que tu sois libéré.

-Je vais te TUER !! Tu...

-Ferme ta gueule, Fido.

Une autre voix s'était interposée, et celle-ci venait de derrière Cèrbère. Le monstre canin se retourna et vit Glade, adossé au Portail des enfers, qu'il aurait très bien pu ouvrir si il en avait eu la volonté.

-Toi ! Tu as profité de ma querelle pour passer inapercu ! Tu croyais feinter qui ?!

-Ah te voilà, je t'attendais. l'autre cabot devenait lourd à la longue, même plus marrant...

Satsugai rejoigna son coéquipier, profitant du fait que Cerbère portait toute son attention sur Glade.

-On ouvre ? Demanda Glade, ignorant complètement les menaces du chien a trois têtes.

-On ouvre ! Répondit Satsu, un rictus sadique aux lèvres.

Le portail rouge vif sur lequel des allégories représentant la mort étaient sculptées commençait à s'ouvrir avec un grincement grave et sinistre; le paysage qu'il laissait paraitre était un décor de désolation, les flammes de l'enfer consumaient la moitié du terrain et des coulées de lave apparaissaient ça et là sur toute la surface du sol. Des nuages de feu flottaient dans un ciel écarlate et la lune, d'un noir aggressif, perçait chacun de leurs cumulus infernaux...

Des êtres démoniaques aux ombres angoissantes striaient les cieux et, à terre, toutes sortes de créatures erraient sans but précis. Les seules montagnes que l'on pouvait apercevoir n'étaient que piles colossales de cadavres... Et les rares humains, crucifiés vivants dans un désordre malsain, hantaient les chemins de cendre, à jamais prisonniers de leurs tourments... une horrible mascarade...


-Sublime météo ! Annonça Satsugai, posant son premier pas dans ce monde morbide qu'était l'enfer.

-Souviens toi de nous, le chien, car la prochaine fois que tu nous verras, ton trépas sera immédiat.

Laissant derrière eux un Cerbère frustré, Glade et Satsugai marchèrent sur les routes du diable, d'un pas assuré, comme si cette endroit avait bercé leurs enfances...

_________________
Votre agonie est longue et votre mort est certaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://ShamaNaruto.com
Kyuutetsuki
Obscurité Canine
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Clan : Neutre
Race : Humain
Classe : Maître =O
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: En route vers l'enfer.   Lun 30 Juin - 15:29

Arrivés dans un boulevard plutôt désert. Satsugai arrêta sa marche. Le visage impassible, il coula un regard vers Glade, lui annonçant d’une voie calme :

C’est ici que nos chemins se séparent. On verra qui de nous deux sera le plus puissant, à la fin de cet entraînement, Glade.


Même dans un endroit aussi morbide, Glade se permit d’afficher un sourire amusé. Puis, sans plus attendre, lui répondit, une lueur malsaine au regard :

Je ne m’en fais pas trop pour ça, d’ici là tu crèveras d’épuisement.


Mais oui mais oui, à la prochaine. Répliqua Satsugai, un sourire carnassier aux lèvres.

Sur ces quelques mots, Satsugai se retourna. Décidant de prendre l’initiative, il avança à pas lents jusqu’à ce qu’il ne soit plus dans le champ de vision de Glade. A son tour, il détourna son attention vers le chemin qui sera le sien puis, après quelques secondes de réflexion se mit à marcher. Plus il avançait plus la route en face de lui s’éclairait, l’endroit devenait de moins en moins lugubre. Glade ne pouvait s’empêcher de sonder les alentours d’un regard curieux, il passa ses mains sur les étranges mûrs quand soudain, une vue des plus étranges survenait à ses yeux.

Une jeune femme au visage angélique… Ici ? Sa chevelure blanche comme neige se dressa contre les vents démoniaques de l’enfer. Son regard était caché par quelques une de ses mèches, elle était vêtue d’un Kimono de religieux du Misanris. Les pupilles de Glade s’affolèrent, laissant voir le blanc de son œil comme chez un animal terrifié.

Me… Mère ! Qu’est ce… Sa voix était sourde, sifflante et entrecoupée d’halètements rauques.La vue de l’esprit de sa mère dans un endroit pareil lui foutait les jetons. Il était comme frigorifié, non de peur mais de déception. Mais tout d’un coup…

Devant son regard effrayé, une lame d’épée vint découper sa vision en deux qui se mit à partir en poussière. En haut, un homme d’un âge moyen était juché sur le perchoir d’une maison les jambes dans le vide. Le sourire aux lèvres, il aborda Glade d’un air narquois :

Ne te laisse pas avoir par ces illusions. Nous les appelons des Phérolucioles. Des insectes qui savent lire dans les pensées des gens et en suite, elles s’occupent de créer une illusion. Tu es Kyuutetsuki Keiko, non ?

Humph. Vous devez vous tromper de personne, je suis Glade Keiko.Lui réponda Glade sans même lui accorder un regard. L’homme en question passa sa main sur sa chevelure dorée puis ajouta d’une voie modérée :

Heu… Oui. C’est Glade Keiko je m’en souviens. J’aime pas ton prénom, à partir de maintenant tu t’appelle Kyuutetsuki Keiko.

Glade releva sa tête, fronça les sourcils et regarda le jeune homme d’un regard froid, la main postée sur le manche de son sabre. Il lui répondit d’une voix qu’il fit agressive :

Et t’es qui toi pour me dire comment je m’appelle ? Les gens comme toi m’énervent, je vais te déchiqueter ta gueule, tu seras tellement affreux après le passage de ma lame sur ta tronche de snobinard que les démons déserteront l’enfer.

En un instant, Glade fut devant son adversaire, il dégaina à la verticale de sorte à ce qu’il atteigne son cou. D’une réaction d’un dixième de seconde, il redressa son visage et recula d’un bond de façon à éviter le coup fatal. Mais Glade arriva à contrôler le coup à la perfection, de façon à stopper l’attaque nettement dès l’esquive de l’adversaire afin de retourner son poignet et de tenter de lui asséner un coup moins fatal à l’aide de la garde de son Katana, mais son effort fut inutile. Son adversaire était déjà deux mètres plus loin puis, d’un simple regard, il réduisit l’épée de Glade en morceaux, les mains dans les poches. (les doigts dans l’cul même xD)

Humilié, Glade serra son poing et porta un coup misérable. Encore une fois inutile. Son ennemi était beaucoup trop fort. Il hocha ses épaules et lui dit d’un air désespéré :

Hah… Tu es encore plus faible que ce que j’imaginais. Aucun style de combat, une arme que t’as du payé à quatre sous et pour finir en beauté, une âme de suicidaire. Je suis Razielle, ton futur prochain maître. Sache qu’avec moi, ta vie sera dure.

Glade… Ou plutôt Kyuutetsuki semblait soulagé par les informations que venait de lui donner Razielle. Il se sentait moins humilié ; son adversaire était l’un des plus puissants guerriers que le monde ait connu. Un sourire douloureux se dessina sur ses lèvres, il se relèva et semblait avoir déjà effacé sa défaite, prêt à affronter son prochain entraînement qui s’avérait avoir déjà commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuutetsuki
Obscurité Canine
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Clan : Neutre
Race : Humain
Classe : Maître =O
Date d'inscription : 21/08/2005

MessageSujet: Re: En route vers l'enfer.   Mar 1 Juil - 23:36

Kyuutetsuki était enfoui dans une couverture, au sol. Il semblait dormir paisiblement, l’entraînement de la journée précédente était rude, il n’émergea alors que très difficilement. Alors qu’il sommeillait calmement dans son recoin, une voie vint l’arracher à ses rêves.

Réveille-toi ! Gamin lève-toi ! Lève-toi ou je te réveille de force ![/color][/i]

Il ouvre un premier œil et devant lui se tenait son maître Razielle, d’une voie sourde et fatiguée il le questionne :

Mmhphf… L’est quelle heure papi ?

Il est cinq heures du matin. Sache qu’un bon entraînement commence toujours très tôt, maintenant lève-toi.

Ouais… Reviens dans sept heures exactement. Lui répondit Kyuutetsuki avant de se nicher dans sa couverture bien au chaud. Razielle se décala d’un pas en arrière et prononce quelques mots que Kyu n’arrivait à comprendre. En l’espace d’un instant, il ressentit une menace. Il se précipita alors et déchira sa couverture afin de se relever dans les plus brefs délais puis, finit par se mettre en garde en fléchissant légèrement ses jambes. Devant son regard, un raz de marais menaçait de s’abattre sur lui. Il fut alors prompt à réagir, quelques mouvements suffirent à créer une couche venteuse autours de lui. L’eau n’arriva pas à traverser cette protection presque parfaite, elle contourna alors la sphère venteuse. Les fenêtres volèrent aux éclats, c’est alors que Kyu élargit son rempart pour plus de sécurité et lorsqu’il sentait que l’attaque adverse commençait à faiblir, il afficha un sourire ironique puis, réplique d’une puissante trombe venteuse. L’attaque de Razielle s’arrêta sec. Après ce bref bras de fer que Kyu semblait avoir remporté, il ne restait plus rien du mûr qui se trouvait derrière Kyuutetsuki. Razielle explosa de rire durant un court instant et après avoir fini de délirer, il aborda Kyu d’un air moqueur :

Je vois qu’il me faut plus d’1 % de mon énergie pour te corriger. Moi qui avais si peur de te faire du mal, je vois que tu ne te débrouille pas mal, gamin.

Espèce de… Je vais t’assassiner ! Répliqua Kyu, sondant Razielle d’un regard froid et menaçant.

Hé bien hé bien ! Tu t’es levé du mauvais pied ? Pourquoi donc ! Un peu d’exercice dès le réveil c’est le top pour avoir la forme, la preuve regarde ! T’es entrain de te faire des espoirs !

Suffit ! Je vais t’expédier dans l’autre monde ! Répondit Kyu aux moqueries de son maître.

Mais on est dans l’autre monde ! Allez arrête. On doit parler affaires, gamin. Razielle prit soudain un air sérieux, tout en croisant ses bras, il regarda Kyuutetsuki fixement, puis reprend là où il en était.

Tu es désespérément faible, gamin. Si tu n’étais pas un des anciens élèves de Kyo, je ne te prendrais jamais en charge. Mais bon maintenant que t’es là, je vais te transférer un peu de mon savoir. Je vais d’abord te parler de tes défauts.
Tout comme ton maître autrefois, tu gaspille beaucoup trop de Mana inutilement, je t’apprendrais à maîtriser ton énergie à la perfection. Et puis, tu n’as aucun style de combat, ho non je ne dis pas que tu n’es pas fort au corps à corps bien au contraire, mais ce serait mieux avec déjà une meilleure arme et une meilleure maîtrise de ta force et un peu plus de style, gamin. Je t’apprendrais également deux trois tours de passe-passe. Commençons par ton nouveau style ; Ça s’intitule : le style sournois. Tu devras apprendre à analyser les mouvements de ton ennemi à tel point que tu pourras les reproduire. Ainsi, tu réussiras à prévoir ses coups à l’avance. Tu te baseras également sur la vitesse, une vitesse si grande qu’à ton déplacement tu deviens invisible. Compris gamin ? Commençons, essaye de m’éviter tout ça !


Sans même prévenir, Razielle donna le premier coup. Il plaqua la joue de son disciple et enchaîna d’un combo de coups de poings bien placés puis finit par l’envoyer en vrille à l’aide d’un simple coup de genou. La poussière des murs détruits se répandait partout dans la maison. Alors que Razielle pensait en avoir fini avec Kyu, il aperçoit une silhouette dans le nuage de poussière. Un sourire amusé ne tarde à envahir l’expression de son visage. Une fois le brouillard dissipé, on pouvait voir Kyuutetsuki.

Il avançait à pas lents. Ses blessures saignaient, maculant ainsi ses mains et son visage. Un gout ferreux anesthésiait sa bouche, aucune douleur et aucune gêne ne se faisait sentir. Il affiche un sourire douloureux, ravivant la flamme de courage qui était en lui… Et c’est dans un visage impassible et avide de toute colère qu’il réunit ses dernières forces.
Il se lance d’une vitesse aberrante, son regard dénué de toute émotion le rendait imprévisible. Razielle se mit tout de suite en garde. Et alors que Kyu approchait, il s’arrêta net dans son élan pour se jeter en direction du plafond et une fois atteint, l’utiliser comme point d’appuis pour se projeter à toute vitesse en direction de Razielle. Arrivé à une cinquantaine de centimètres, il disparut ; évaporé. Tout se joua en l’espace d’un instant. Kyuutetsuki était déjà derrière son maître, il enchaîna un balai de coups de poings si rapides que ses mains semblaient se multiplier. A deux pourcent de sa force, Razielle semblait avoir quelques difficultés…

Ça ! C’est d’la feinte papi Razielle !

Alors que Razielle se préoccupait de Kyuutetsuki, un deuxième individu surgit du néant, lui assénant un coup fatal à la nuque.

J’te présente mon ombre, tu t’y attendais pas à cella hein ?

Dès l’instant ou la technique de Kyuutetsuki fut révélée à Razielle, le combat se vit interrompu. Cette technique Keiko était réservée aux anciens sages et donc les plus puissants Keiko. La seule question qui lui vint à l’esprit était ; Comme est ce qu’un macaque comme celui-là peut maîtriser une telle technique ?!

L’entraînement ne faisait que commencer mais pourtant, on pouvait déjà noter de nettes améliorations dans la façon de combattre de Glade. Il semblait analyser et copier la technique de Razielle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers l'enfer.   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers l'enfer.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» Maison de Nara
» Les Chroniques d'une Rôdeuse
» En route vers notre Destin!
» En route vers Québec...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MagicDarkLight :: Misanris (Continent) :: A l'extérieur du Royaume :: Colonne DarkLight-
Sauter vers: